jeudi 1 décembre 2016

A propos de plagiat : cher Monsieur Serge Brottes


Cher Monsieur Serge Brottes

Heureux hasard qui m'a conduit sur votre journal facebook ; j'y ai découvert votre peinture et vos sources d'inspiration : la fête, la tauromachie, la musique, et même don Quichotte ! Hélas! J'ai même cru y reconnaître assez précisément des silhouettes et des expressions déjà vues ailleurs, chez d'autres artistes, chez Claude Weisbuch par exemple…

Rien de bien grave, peut-être, au regard du respect du droit d'auteur.

Pas tout à fait du plagiat ? Quelques emprunts maquillés sous une couche de barbouillade assaisonnée d'une bonne dose de criardise ?

Pourquoi avoir honte de vos sources ? Pourquoi prétendre, dans une vidéo un peu bidon, passer des heures en réflexion solitaire alors qu'il aurait suffit de dire la vérité… Il n'y a rien de mal à observer le travail des autres, rien d'inavouable de l'aimer au point de vouloir s'en inspirer. Moi-même j'observe, je scrute, je goûte, j'envie les œuvres de ceux d'entre nous que j'admire. Alors oui, je dis haut et fort que je me nourris de Janssem, d'Egon Schiele, de Lautrec et des dessinateurs de BD comme Battaglia et de tous ceux, connus ou pas, dont les œuvres m'étonnent ou m'émeuvent. Oui, il y a parmi mes croquis, des dessins très franchement "volés" mais qui sont annotés "d'après Untel".

Les plus grands d'entre nous ont joué à ce jeu sans pour autant trahir ni leur art, ni leur pairs, sans chercher à tromper le public. Car, prêtez-y attention, parmi les gens qui visitent vos expositions il doit bien y avoir quelques amateurs qui ne sont pas dupes.

Je suis triste pour don Quichotte qui n'aurait pas aimé être mêlé à cette mauvaise farce.

Pourtant, je vous remercie d'avoir hissé mes œuvres au niveau de celles de Weisbuch dont vous vous doutez bien qu'il est de ceux que je respecte.

PS. Je constate qu'après une première publication de cette lettre ouverte M. Brottes vient de supprimer de son profil Facebook toutes les reproductions qui témoignaient du plagiat de mon travail. Comme si de rien n'était ... Quelle élégance !
 

lundi 28 novembre 2016

Grand format crépusculaire

Prochaine expo de la Société des Beaux-Arts du Périgord : GRANDS FORMATS
Expo du 7 au 18 décembre au Château de Saint Laurent sur Manoire (commune de Boulazac Isle Manoire - Dordogne)

J'y participerai avec LE CRÉPUSCULE DES ERRANTS

Vernissage le samedi 10 décembre à partir de 18h.

Le Crépuscule des Errants  -Technique mixte sur toile  114 x 146 cm





























samedi 26 novembre 2016

Salon International du Livre gourmand


Ma participation à l'expo "Gourmandise" organisée par la Société des Beaux-Arts du Périgord, au programme du Salon International du Livre gourmand à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre.

A LA TABLE DE GRANDGOUSIER  (ou ATTENTION A TA LIGNE !)   -Technique mixte sur toile 146 x 114 cm
 



 

vendredi 18 novembre 2016

VEERLE

VEERLE  technique mixte sur toile (60x73) 2004 
Peinture dédiée à une jeune femme enceinte.

 

dimanche 13 novembre 2016

Jean-Louis Dall'Omo - un crayon de velours sous des doigts d'or

Jean-Louis Dall’Omo a souhaité que je prenne quelques clichés de ses dernières oeuvres. J’ai donc eu le plaisir de photographier ce très beau portrait, un "simple" dessin.

jeudi 27 octobre 2016

Le Diable aussi ...

Nostalgie. Souvenir d'une illustration créée pour accompagner une nouvelle de Pierre Gonthier  Le Diable aussi a des chagrins d'amour...

lundi 24 octobre 2016

Mes hivers - Etudes pour une illustration

En gros ou en détail, quelques études pour créer l'illustration d'un texte de Pierre Gonthier publié prochainement.
Etudes sur papier, aux pastels et crayons de couleurs traités à l'eau, parfois rehaussées de peinture acrylique blanche.
S'agissant d'études qui tendent vers un même objectif (une illustration unique pour un texte déterminé) elles peuvent sembler un peu répétitives...